Logo_DBDB
DES BOSSES
ET DES BULLES
Le trail running illustré

Guillaume Bernard

Le fondeur des pierriers de Belledone


Guillaume B. a.k.a. Guitoune, maître du blog Trail et Cacahuètes sévit sur le net comme sur les sentiers de Belledonne. Cela fait quelques années que je suis ses billets sur son site et j’ai eu la chance de le croiser, rapidement, lors d’une course. Toujours en jaune, le gars en impose... c’est un traileur, un pur, un dur, qui aime descendre tout ce qui se trouve à sa portée : des pierriers vertigineux aux tartes aux myrtilles locales. Aujourd’hui DBDB lui consacre son ITW illustré !

2003, 2004 et 2005. Ce sont les 3 premières dates dans ton palmarès. Tu commences le trail par des courses courtes (2 UTMB et 1 GRR) ou tu nous as caché toutes les courses à la saucisse des années 90 ? Plus sérieusement quelques mots sur ton passé sportif et ta venue au trail ?

Avant 2003, c’était knickers, grosses de montagne et le piochon sur le sac. On ne loupait pas une occasion pour se tirer sur la couenne avec nos gros sacs remplis de pots de compote de pomme et de sauce tomate. A la descente c’était la boucherie, mes cuisses se sont forgées à cette époque. Coté effort c’était de l’ultra, avec des courses de 12h où il fallait gérer.
Ensuite je me suis mis à courir en moule short et running pour essayer de suivre les copains en alpinisme. Puis je me suis laissé embarquer sur le premier UMTB, j’ai été servi. Mais je n’ai pas lâché le morceau, avec une prédilection pour le long en montagne. Du coup je ne suis pas coureur, ma foulée de sanglier en témoigne.

Les cacahuètes ? Pour leur valeur énergétique durant le trail (572 KCal pour 100g) ou pour l’apéro après le trail avec une bière (130 KCal pour 25cl) ? Le mot "cacahuète" dans "Trail et cacahuètes" n’est ce pas une façon de ne pas se prendre (trop) au sérieux ? Le trail de nos jours manque-t’il de sel à ton goût ? Enfin, vas-tu attaquer une fameuse marque de gel énergétique pour t’avoir piqué ta recette dans leur dernier gel marron qui se mange en regardant la montagne ?

Les cacahuètes c’est bon, c’est la base de mon alimentation avec les chips. Pendant l’effort, j’avoue, je préfère les biscuits apéro salés.
Cacahuète c’est la forme de ma tête, à ce qu’il parait ? Simplement j’adore ça, puis c’est synonyme de partage entre amis. C’est aussi une façon d’être, genre même si je fais de l’huile dans mon short, je reste cool comme Fonzie.
Le trail trop sérieux ? Certainement un peu plus que naguère ma bonne dame, mais les courses pullulent, alors on reste libre d’aller faire les bambées qu’on veut avec qui on veut. Puis y’a pas que les courses. Pour le plagia peanuts gel, je leur ai collé un procès, je pense que je vais toucher un max.
Je suis en train de breveter mon carbiocake.

Quel est ton terrain de jeu préféré ? Tu peux en inventer un si tu le souhaites (un peu de cailloux, de la boue par dessus et la neige sur les côtés, etc) ?

La Montagne avec des cailloux qui roulent sous les pieds, des blocs à sauter, des traversées de torrents improbables, des descentes affolantes de névés, des passages où je dois mettre les mains, le tout saupoudré de gros déniv. C’est Belledonne à coté de la maison, ou les Ecrins pas trop loin

Sur ce terrain de jeu, quelle est alors ta séance ou sortie préférée ? (10x1’-40" dans un pierrier sous la pluie ? Fractionné dans les sous-bois ? etc) Poins forts ? points faibles ?

Une ballade automnale à la Grande Lance de Domène en passant par le Grand Colon, le soir après le boulot. Les sens en éveil, comptemplatif, je profite des derniers rayons soleil. Point forts : je ne traine pas en descente, je ne grimpe pas trop mal, les passages techniques m’amusent.
Point faible : une foulée de camionneur, je ne sais pas courir mais je me soigne. Du coup un moral en berne quand c’est plat.

Tu reviens chaque année sur Tiranges. Ok, je crois comprendre pourquoi :) Et l’UTMB ? 2013 ?

Ha ! Tiranges ou le « trail pur » on y revient toujours. UTMB j’ai donné 4 fois, j’y remonte pour aller encourager les copains. Je n’y remettrais surement plus de dossard, c’est devenu trop gros. Je préfère les courses plus authentiques, plus conviviales.

Quel est le défi maxi-Benenuts que tu prépares en cachette ?

Un second schtroumpf et une traversée de Belledonne one shoot avec un pote pendant que le spot est encore vierge. L’année prochaine une course officielle est prévue, il était temps, le projet est ambitieux, l’Echappée Belle (http://www.facebook.com/lechapeebelledonne). J’y serai certainement.

QUESTION PEOPLE

Avec Dawa sur une course non-stop au Nepal ou avec Anton sur la Barkley Marathons ?

Avec Dawa et Anton sur la Hardrock 100, the race, un voyage qui me fait rêver depuis longtemps.

Tu dois poser pour le calendrier DBDB 2013 ? Quel pose choisis-tu ? La "Gel attitude" de Seb Chaigneau ?, La "Je cours pas je saute" des Salomon’z, La "Je cours la nuit en vert et en team" des Quechua’s ? Ce sont des exemples, à toi de décrire l’image :)

En descente avec des pierres qui roulent avec la mention « tu vois là ? Je te double, ben je ne suis même pas à fond », je me la raconte mais ça me fait marrer.

Les traileurs qui te font monter (la motivation) et ceux qui te font descendre (le moral) ? Pro ou non.

Jérôme, un copain au style incroyable, mon mentor en descente et en technique, je lui ai tout piqué.

Anton, dieu des rockies avec son style incomparable, ses déniv monstrueux à 4000m d’altitude, son blog est superbe, cette année il tente la Nolan’s http://mattmahoney.net/nolans14/ un truc de barge, à suivre.

JujuTrail à cause du Mont Thou "un jour je l’aurai", et de ses posts décalés.
Les personnes trop sérieuses pour qui le sport n’est pas un amusement m’ennuient, mais chacun sa pratique je respecte.

Ton image positive préférée que tu n’échangerais pour rien au monde même contre une brillante de Kilian ?
Ma traversée de Mafate en 2005, en apesanteur, je volais d’ilet en ilet, transcendé par l’odeur du rougail saucisses, un moment extraordinaire. Depuis deux ans, celle de ma fille.

QUESTION MATOS

De la tête aux pieds, ta tenue préférée pour sortir (on parle de trail hein !) ?

Mon débardeur fétiche jaune, mon short trop usé qui laisse entrevoir mes attributs mais tellement confortable, mon appareil photos. En chaussures je prends ce qui vient, mais cette année c’est Sense ou Inov8 Xtalon212, deux paires ultra-soniques, une révélation. Je prends souvent les mêmes fringues que je garde souvent longtemps, au grand désespoir de mes partenaires d’entrainement.

Tu trouves un bon d’achat de 200 euros devant ta boutique de running préféré. Il se périme dans une heure. Qu’est-ce que tu t’achètes ?

J’ai besoin de rien, côté utile je craque sur de la Nok® pour les irritations des bubbles et un cadeau pour ma douce.

QUESTION BONUS

La question que tu aimerais poser à René-Charles ?

G : René Charles connait‘il Bill Baroud ou George Abitbol ? Depuis combien de temps René-Charles court-il ?

DBDB : Excellente question ! Bien entendu que je connais ce légendaire héros qu’est Bill Baroud et qui a vu le jour, à notre plus grande joie, sous les traits de Manu Larcenet ! Je vois que tu es expert :)
Concernant ta seconde question, je m’entraîne sérieusement depuis début 2009. Avant cela se limitait à des footing plus ou moins réguliers et plus ou moins longs. Première participation à une course en mars 2009 dans les Monts d’Or. Depuis j’essaie de m’améliorer afin de finir chaque course dans un état physique et mental convenable :)

Merci Guillaume d’avoir jouer le jeu de l’ITW DBDB !

QUELQUES INFOS :

Le site de Guillaume : Trail et Cacahuètes
Le palmarès de Guillaume : http://trailetcacahuetes.blogspot.fr/p/resultats.html

Interview

SUIVEZ-NOUS!